Sanctuaire Marin Européen ~ Port Cros

LE 15 JANVIER 2013

Le parc marin de Port-Cros est le plus ancien d’Europe.

Il a ouvert les célébrations de son cinquantenaire au Salon de la plongée de Paris, partagé entre les réjouissances et la prudence.

Port-Cros est une petite île de Méditerranée, voisine de Porquerolles, au large de Brégançon.

Le parc marin du même nom s’étend sur 700 ha de superficie terrestre (avec les îlots de Bagaud, du Rascas et de la Gabinière) et 1300 ha en mer.

Pour fêter les cinquante ans du parc, Guillaume Sellier, le directeur, a souhaité rencontrer les plongeurs au Salon de Paris, mais cette démarche était plutôt controversée.

****

«Parmi le personnel du parc, il y avait ceux qui répétaient: pour vivre heureux, vivons caché, précise Guillaume Sellier. Ils estimaient que Port Cros accueillaient suffisamment de plongeurs et qu’il ne fallait pas communiquer davantage».

Le parc marin accueille chaque année entre 40 et 60 000 plongeurs. «Et puis, il y avait une autre école, poursuit Guillaume Sellier. Celle qui pensait au contraire que notre présence au Salon serait une formidable occasion de délivrer un message de respect des fonds sous-marins, à Port-Cros et partout dans le monde.»

Effet réserve réussi

Guillaume Sellier se souvient d’une plongée avec un responsable politique. «Il me disait qu’il avait l’impression de nager dans un aquarium, se souvient le directeur.

Même si les espèces ne sont pas aussi colorées que dans les mers du sud, elles sont très denses et diverses.»

Le personnel du parc surveille attentivement les mérous. «Car s’ils sont si nombreux à Port-Cros, c’est parce qu’ils ont suffisamment à manger, les mérous étant en haut de la chaîne alimentaire.» 750 mérous sont actuellement recensés à Port-Cros alors qu’ils n’étaient plus que 4 en 1979.

Côté fréquentation humaine, le directeur du parc marin de Port-Cros n’aime pas la notion de seuil, «c’est une notion toute relative, précise Guillaume Sellier.

Je préfère accueillir 30 000 plongeurs respectueux que 10 000 visiteurs qui font n’importe quoi et à cause desquels le site risque de très rapidement dépérir.»

En 1994, Port-Cros a donc lancé une charte plongée, soit un contrat passé entre le parc et les clubs. Celui-ci est actualisé tous les ans.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s